FreeStyle Libre : bilan 4 mois après son remboursement

Share Button

Je ne referai pas la présentation de ce nouvel outil d’auto-surveillance glycémique. Depuis sa prise en charge à 100% par la CPAM, de nombreuses personnes ont pu enfin l’acquérir et le découvrir. Grâce au FreeStyle Libre, on sait où on en est, on sait quoi corriger, on se pose les bonnes questions : c’est ça le meilleur traitement du diabète. C’est comme si on arrivait mieux à le dompter, il n’est plus sournois, on le voit !
Merci aux laboratoires de développer ces appareils de mesure en continu de la glycémie. Même si le traitement du diabète reste lourd au quotidien, les dextros en moins, c’est énorme. Et surtout, avoir les tendances et les courbes, c’est merveilleux.

Freestyle-Libre

Je voulais faire un point sur son mode de remboursement. Depuis le 1er juin 2017, le lecteur et les capteurs Freestyle Libre sont remboursés par la CPAM à 100 %. C’est un vrai soulagement pour les familles qui ne pouvaient pas se permettre de l’acheter à leurs frais et pour les familles qui s’autorisaient la dépense (1440 € + des frais de port en plus / an quand même). Mais certains petits diabétiques sont encore sur la « touche » et quelques incohérences persistent dans le mode de remboursement du FreeStyle Libre.

Voici ci-dessous un extrait de l’Arrêté du 4 mai 2017 portant inscription du système flash d’autosurveillance du glucose FREESTYLE LIBRE de la société ABBOTT France au titre 1er de la liste des produits et prestations remboursables prévue à l’article L. 165-1 du code de la sécurité sociale, suivi de mes commentaires ….


JORF n°0106 du 5 mai 2017
texte n° 74
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2017/5/4/AFSS1713398A/jo

Arrêté du 4 mai 2017 portant inscription du système flash d’autosurveillance du glucose FREESTYLE LIBRE de la société ABBOTT France au titre Ier de la liste des produits et prestations remboursables prévue à l’article L. 165-1 du code de la sécurité sociale

INDICATIONS ET PRISES EN CHARGE :
Mesure du glucose interstitiel dans le traitement des patients atteints d’un diabète de type 1 ou de type 2 (adultes et enfants âgés d’au moins 4 ans) traités par insulinothérapie intensifiée (par pompe externe ou ≥ 3 injections par jour) et pratiquant une autosurveillance glycémique pluriquotidienne (≥ 3/j).
Le système FREESTYLE LIBRE est réservé aux patients ayant reçu une éducation thérapeutique ainsi qu’une formation spécifique à l’utilisation du système flash d’autosurveillance du glucose interstitiel.

GARANTIE :
Le lecteur est garanti 4 ans, le capteur est garanti 14 jours.
En cas de panne, durant la période de garantie, un remplacement gratuit standard du lecteur ou du capteur défectueux par un produit neuf est assuré dans un délai de 3 jours ouvrés.

MODALITÉS DE PRESCRIPTION ET D’UTILISATION :
Prescription :
La prescription initiale du système FREESTYLE LIBRE ainsi que la prescription suivant la période d’essai doivent être assurées par un diabétologue ou par un pédiatre expérimenté en diabétologie.

Phase d’initiation :
Avant prescription à long terme, une période d’essai d’une durée d’un mois à 3 mois est nécessaire pour évaluer si les patients sont capables d’utiliser FREESTYLE LIBRE et de porter le capteur.


Renouvellement après la phase d’initiation :
Après la prescription qui suit l’évaluation de la période d’essai, le renouvellement peut être assuré par tout médecin.

Éducation spécifique du patient et/ou de leur entourage :
Avant utilisation, les patients doivent recevoir une éducation spécifique leur permettant d’acquérir la maitrise de l’application du capteur et d’apprendre à interpréter et utiliser les informations fournies par le système FREESTYLE LIBRE pour optimiser leur traitement.

Modalités de prise en charge :
FREESTYLE LIBRE intègre un lecteur de glycémie capillaire. Sa prise en charge exclut celle d’un autre lecteur de glycémie capillaire.
La durée de port du capteur étant de 14 jours, le nombre total de capteurs à prendre en charge par an et par patient est limité à 26 capteurs.

Dans les situations cliniques où le fabricant préconise la mesure de la glycémie capillaire, la prise en charge de bandelettes et de lancettes pour lecteur de glycémie capillaire doit être limitée à 100 bandelettes et 100 lancettes, par patient et par an 

Modalités d’utilisation :
La mesure du glucose interstitiel à l’aide de FREESTYLE LIBRE nécessite l’intervention du patient via un scan du lecteur sur le capteur, afin d’obtenir les valeurs de glucose dans le liquide interstitiel. En cas de scan espacé (> 8 heures), les premières valeurs sont perdues.

Le fabricant préconise d’utiliser un lecteur de glycémie capillaire pour vérifier les résultats du taux de glucose dans le sang :

– lors des moments d’évolution rapide du taux de glucose dans le sang,
– afin de confirmer une hypoglycémie ou une hypoglycémie imminente telle que rapportée par le capteur ;
– si les symptômes ne correspondent pas au résultat du système FREESTYLE LIBRE.


MODALITE DE DELIVRANCE :
Pour être pris en charge, les dispositifs (lecteur et capteurs) ne peuvent être distribués que par le réseau des pharmaciens d’officine. Il ne peut y avoir de prise en charge des dispositifs FREESTYLE LIBRE achetés sur internet.
La prise en charge du lecteur est assurée tous les 4 ans.
La prise en charge du capteur est assurée pour une attribution maximale de 26 capteurs par an par patient.


MES COMMENTAIRES :

On s’aperçoit que les jeunes enfants ne sont pas concernés par le remboursement du FreeStyle libre, alors qu’ils devraient être prioritaires ! Quand je pense qu’ils doivent subir 10 à 15 dextros par jour au bout de leurs tout petits doigts, il semblerait humainement logique qu’ils puissent aussi en bénéficier.

Que faire en cas d’arrachage accidentel ? 26 capteurs remboursés / an, cela couvre tout juste l’année (364 jours pour être précis). Quel enfant n’a pas arraché son capteur accidentellement ? Et je sais que de nombreuses personnes (50 % selon mon diabétologue) voient leur capteur se décoller bien avant les 14 jours de fonctionnement malgré de nombreuses précautions.
La CPAM rembourse seulement 100 bandelettes de glycémie par an, soit 3 bandelettes / jour / an, ou alors 2 semaines environ de contrôles (6-7 glycémies par jour).
Si l’on veut suivre les recommandations du laboratoire ABBOTT, il faut contrôler la glycémie capillaire lorsque la glycémie évolue rapidement (c’est à dire tendance ↓ ou ↑), pour confirmer une hypoglycémie ou si on doute du résultat. Ces situations se produisent plusieurs fois par jour et les 3 bandelettes par jour ne sont même pas suffisantes !

Il faudrait pouvoir bénéficier de beaucoup plus de bandelettes / an, déjà afin de suivre les préconisations du laboratoire, et surtout pour pouvoir pallier à l’absence du capteur (arrachage, décollage, défaut de livraison des pharmacies…).

Il ne faudrait surtout pas que certaines personnes cessent l’auto-surveillance glycémique pour des raisons économiques parce que la CPAM a vu un peu juste concernant les quantités de capteurs et de bandelettes remboursés à l’année …

N’hésitez pas à commenter cet article (tout en bas de la page).

A bientôt.

Magali

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour recevoir nos prochains articles, inscrivez-vous ici :
Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Si vous souhaitez recevoir nos articles automatiquement, dites-nous juste à quelle adresse nous devons vous les envoyer !
Nous détestons les spams : votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue.
Powered by Optin Forms
Recherches utilisées pour trouver cet article :detecteur sucre diabete freestyle remboursement,freestyle libre remboursement SS,initiation freestyle libre,le capteur freestyle libre s\est decolle peut on le remettre,lecteur glycemie freestyle libre commentaires,renvoyer un capteur freestyle libre

5 thoughts on “FreeStyle Libre : bilan 4 mois après son remboursement”

  1. Bonjour,

    Je suis maman d’un loulou de 10 ans, diabétique depuis un an.
    Il y a un an on a commencé à la bandelette. Nous sommes très vite passé au free style libre. Clairement il n’y a pas photo !
    On a eu un capteur qui s’est arraché cet été quelques heures après sa pose, par une nuit de grosse chaleur où mon fils tournait et retournait dans son lit…

    On vient juste de passer à l’option remboursée car jusqu’à présent mon fils ne souhaitait pas porter de capteur à la piscine (pour ne pas que ça se voie, envie de se fondre dans la masse, être comme les autres…). J’ai poussé à essayer un peu, avec un pansement étanche par dessus, ni le moniteur ni les copains n’ont posé de question, merci à eux, du coup c’est définitivement adopté !

    Bref, je voulais surtout vous dire : MERCI pour ce blog, je me sens moins seule, ça n’a pas de prix. Merci.

  2. Merci pour votre blog (très intéressant), notre fille est type 1. Nous sommes d’accord à 100% avec vous sur le fait que 24 capteurs c’est trop court et 100 bandelettes c’est pas bcp.

  3. Merci pour cet article

    Je suis Maman d’un petit garçon de 20 mois diabétique j’ai investi dans le free style libre malgré son coup, mais quand on voit l’état des ses petits doigt sans
    Et c’est un vrai confort pour lui comme pour nous et on comprend mieux comment comment le diabete fonctionne avec les courbe les tendances …

    Après moi j’utilise les bandelettes surtout après une hypo avec resucrage car si on scanne 15 minutes après les valeurs sont toujours basse voir pire
    Il y a un décalage le risque c’est de resucrer derrière pensant qu’il est toujours en hypo Apres c’est l’hyper qu’il faudra gérer

    Concernant la tenu c’est vrai que parfois il se décolle avant les 14 jours et je trouve que le pansement devrait être légèrement plus large pour une meilleurs tenue

    Moi je met un tegaderme pour le maintenir mais avec bain … bof

    La mer c’est même pas la peine j’ai dû repasser au dextro classique cet été malgré avoir essayé de coller un pansement étanche …. pour le maintenir

    Voilà sinon merci pour cet technologie qui nous apporte un peu de simplicité dans cette gestion de la maladie un peu lourde

    1. Bonjour,
      Mon fils à 10 ans et diabetique depuis 5 ans.
      Pour faire tenir le freestyle libre en place à la piscine ou à la mer… on a trouvé l’astuce de mettre un t-shirt de surfer…. ca protege du soleil et garde le freestyle en place… et puis on peu trouver des styles sympas.
      Bon courage
      Soraya

  4. bonjour,
    effectivement il faut demander le remboursement de davantage de bandelettes, le laboratoire préconise de vérifier avec les bandelettes suivant le taux de glycémie vu le décalage avec le freestyle.
    Peut-être faire une pétition ?
    Merci pour votre blog
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *