Diabète type 1 et glycémie | Comment choisir son pain

Share Button

Le pain, ou plutôt LES pains, sont très variés et il y en a pour tous les gouts ! Mais, pour le diabétique, leur effet sur la glycémie est très variable d’un type de pain à un autre. Vous l’avez surement déjà remarqué. Le pain blanc, par exemple, la bonne baguette française bien fraiche. Les enfants en raffolent ! Mais pour la glycémie du diabétique, c’est une catastrophe ! Hyperglycémie assurée, avec hypo derrière.

J’ai longtemps cherché quel pain pourrait convenir à mon fils et à sa glycémie …


 

Un équilibre à trouver entre gestion de la glycémie et gout

Le pain blanc est trop hyperglycémiant. On peut facilement l’observer après le petit déjeuner (voir courbe ci-dessous) : hyperglycémie importante après repas, suivie d’une hypoglycémie.

image
Données obtenues avec le capteur et le logiciel Freestyle Libre

Les pains complets, bien qu’intéressants pour réduire le pic de glycémie d’après repas n’étaient pas à son gout (souvent trop secs). Mais les résultats étaient au rendez-vous. L’inconvénient, c’est que dans le temps, mon fils risquait de se lasser et de ne plus vouloir manger de pain.

Le pain aux céréales ne sont pas trop mal non plus, mais ce n’était pas encore ça, car trop différents d’une boulangerie à l’autre.

Alors, quel pain choisir ?

 

Première possibilité : le pain de mie aux céréales

Pain-de-mie-cereale-diabeteDans un premier temps, et après plusieurs tests, je m’étais « rabattue » sur du pain de mie industriel aux céréales. Pour la glycémie, les résultats étaient très corrects.

Mon fils aimait bien (comme tous les enfants), mais c’est à moi que cela posait problème. Le côté industriel ne m’assurait pas que ce type de pain était très sain pour mon enfant. Et puis, acheter du pain de mie, cela deviens vite un sacré budget.

Mais ce type de pain à l’avantage d’être très pratique : la composition est indiquée sur l’emballage, les tartines sont pré-coupées et il n’y a pas besoin de peser les tartines. En bref, il n’y a qu’à sortir le tartines du sac, et c’est prêt.

 

 

Deuxième possibilité : fabriquer son pain aux céréales

clip_image010Christophe et moi fabriquons déjà notre pain. Pas dans une machine à pain, mais dans un four classique. Cela nous prend finalement peu de temps (deux fois 15 minutes de préparation et 30 minutes de cuisson, une fois par semaine).

J’ai donc décidé de fabriquer mon pain moi-même, avec des ingrédients de qualité.

J’ai choisi d’utiliser un mélange de farines aux céréales Bio du supermarché d’à côté comme vous le voyez sur la photo.

Dans la liste des ingrédients on retrouve : de la farine de blé, de seigle, d’épeautre, de sarrasin, des graines de sésame, de millet, de lin, de tournesol, du levain de seigle. Le seigle, le sarrasin et l’épeautre sont des céréales qui ont un index glycémique assez bas, donc intéressants pour les diabétiques.

Avec 1 kg de farine, je fabrique 36 tartines de 50 grammes. Je suis donc tranquille pour 2 semaines en les mettant au congélateur.

Astuce : avant de congeler les tartines, je les coupe à la bonne taille pour pouvoir les décongeler une par une.

Avec ce pain, je suis sure d’avoir une qualité et une composition constantes, comme avec le pain de mie industriel, mais en meilleur, plus sain et bio. En plus, c’est très économique puisque notre pain nous coûte presque 5 fois moins cher que le pain en boulangerie.

Cerise sur le gâteau : les glycémies post-prandiales (après repas), surtout celles du matin, sont encore meilleures qu’avec le pain de mie industriel. Je n’ai plus de pic de glycémie à 200, mais une courbe progressive pour arriver jusqu’à midi sans hypo.

image
Données obtenues avec le capteur et le logiciel Freestyle Libre

 

Si vous voulez essayer, voici ma recette

Ingrédients :


1 kg de farine aux graines et aux céréales

500 ml d’eau

3 « petites » cuillères à café de sel fin

Levure boulangère

Une goutte de vinaigre de cidre (secret d’un boulanger pour avoir une pâte plus ferme)


 

Préparation :

Mesurer 500 ml d’eau tiède et y ajouter 3 cuillères à café de sel fin. clip_image012
Verser la farine (1kg) dans le bol du malaxeur et ajouter une pincée de levure boulangère clip_image014
Mettre le malaxeur en route et y ajouter progressivement l’eau tiède salée. clip_image016
Pétrir quelques minutes afin d’obtenir une pâte qui se détache du bol. clip_image018
Laisser la pâte reposer 3 – 4 heures dans un endroit tiède avec un couvercle. Voici ce que l’on obtient : clip_image020
Pétrir la pâte et la diviser en 2 pâtons clip_image022
Mettre les pâtons dans un moule à cake et laisser gonfler une 2ème fois la pâte 30 mn dans un four tiède (max 30 °C) clip_image024
Faire cuire à four chaud (220 °C) pendant 30 mn jusqu’à ce que les pains soient bien dorés.  clip_image026

Et voilà, je laisse refroidir sur une grille pour leur permettre de respirer. Ensuite, je les tranche. Et hop, au congélateur !

Il ne reste plus qu’à sortir les tranches au fur et à mesure des besoins et de les mettre quelques secondes au grille pain (ça baisse encore l’index glycémique !!!!).

Bon appétit !


Si vous aussi, vous avez des recettes de pain, partagez-les avec nous. Et n’oubliez pas de partager cet article sur vos réseaux si vous l’avez apprécié !


Magali

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Pour recevoir nos prochains articles, inscrivez-vous ici :
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Bonjour et bienvenue sur notre blog ! Si vous souhaitez recevoir nos articles automatiquement, dites-nous juste à quelle adresse nous devons vous les envoyer !
Nous détestons les spams : votre adresse ne sera jamais cédée ni revendue.
Powered by Optin Forms
Recherches utilisées pour trouver cet article :pain d\épeautre diabete,pain epautre diabetique,pain pour diabétique

1 thought on “Diabète type 1 et glycémie | Comment choisir son pain”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *