Diabète type 1 : intérêt des produits allégés ?

Beaucoup de marques proposent de nombreux produits alimentaires dits « light », allégés en sucre et /ou en graisse.
Naturellement, on peut être attiré par ces produits pensant bien faire … mais à y regarder de près, on s’aperçoit que souvent ces produits sont loin d’être naturels, très chers et n’ont aucun intérêt pour nos chers petits. Parfois, un produit allégé en sucre peut être plus sucré que le même produit sans sucre ajouté !!!!


Au niveau réglementaire, un produit allégé c’est quoi ?

Un produit a le droit de porter la mention « allégé » uniquement si sa teneur en nutriments ou sa valeur calorique est réduite d’au moins 25 % par rapport à un produit de référence.

Ça vous parle ? Mais allégé en quoi ? !

Les fabricants peuvent alléger leurs produits en sucres, en matières grasses, en sel, en calories, …
Du coup, on arrive à des incohérences : un produit allégé en sucres peut finalement être plus calorique que son produit de référence non allégé… et un produit allégé en graisse peut être finalement plus sucré ….

Les produits allégé en sucres (glucides)

Un produit “allégé en sucres” doit contenir 25 % de sucres en moins par rapport à un produit de référence.

Faisons un petit tour des différentes allégations nutritionnelles (= ce qui est noté sur les produits) pour les décrypter :

Sans sucre : cela veut dire sans saccharose (sucre de table), mais le produit peut contenir d’autres glucides simples (comme du fructose par exemple) ou/et des glucides complexes ou/et des édulcorants.

Sans sucreS : cela veut sire sans sucre simple (pas de saccharose, fructose, lactose, glucose), mais le produit peut contenir des glucides complexes (amidon) ou/et des édulcorants.

Avec édulcorant(s) : le produit contient des polyols ou édulcorants intenses, et il peut aussi contenir des sucres simples et/ou complexes.

Avec sucre(s) et édulcorant(s) : au singulier, le produit contient du saccharose, au pluriel, il contient d’autres sucres simples, et un ou des édulcorants intenses et/ou des polyols. Le produit peut également contenir des glucides complexes.

Allégé en sucre : la teneur en sucre du produit est réduite d’au moins 25% en poids par rapport à un aliment similaire « classique ». À comparer avec une denrée «classique» pour évaluer le bénéfice, surtout si c’est un produit très sucré ordinairement.

Faible teneur en sucre : pas plus de 5g de sucre pour 100 g/ml de produit.

Sans sucre ajouté : le fabricant n’a pas ajouté de sucre. Ne pas oublier que certains aliments contiennent du sucre naturellement (ex : jus de fruit). Parfois, un édulcorant a été ajouté.

Avec toutes ces allégations, on a de quoi y perdre son latin.

Le mieux est donc de regarder les valeurs nutritionnelles et de comparer les produits entres eux au niveau des glucides totaux.


Exemple la compote de fruits : il existe 4 dénominations en fonction de la teneur en sucre ! Dans l’ordre du plus riche au moins riche en glucides :

Compote de fruits : contient des fruits et du sucre ajouté, et doit contenir au minimum 24 % de glucides au total.

Desserts de fruits : contient des fruits et du sucre ajouté, avec moins de glucides que la compote standard mais trop pour avoir la mention allégée.

–  Compote allégée en sucre : contient des fruits et du sucre ajouté, et doit contenir minimum 25 % de glucides en moins que la compote standard,

Purée de fruits : contient que du fruit, pas de sucre ajouté, donc ne contient que les sucres du fruit (10 à 15 % de glucides environ selon les fruits). Ce sont les moins sucrées et les meilleures !

Du coup une compote allégée en sucre est PLUS SUCREE qu’une compote sans sucre ajouté ! Lisez bien les étiquettes et les valeurs nutritionnelles !


Connaître les différents sucres

Les glucides totaux ou sucres comprennent les sucres simples (fructose, glucose, galactose, saccharose ou sucre de table, lactose), les sucres complexes (amidon) et les polyols (xylitol, mannitol, sorbitol…). Ils apportent 4 kcal par gramme.
Les polyols ne font quasiment pas varier la glycémie. Ils n’apportent que 2,4 kcal par gramme. La mention « une consommation excessive peut provoquer un effet laxatif » est obligatoire pour les denrées en contenant plus de 10%.

Les édulcorants intenses n’apportent pas de calories et ne sont pas compris dans les glucides totaux. Ils n’ont aucun effet sur la glycémie.

Attention ! La mention « light » ne veut pas forcément dire « allégé » ! Cette première n’est pas réglementée et souvent  de nombreux produits portant la mention « minceur » ou « light » sont tout bonnement de la publicité mensongère puisqu’ils ne sont pas moins riches en calories et voire plus que la version «normale ».

Par exemple : le chocolat light

Il n’a de light que le nom. Le sucre est remplacé par des polyols et quelquefois par des graisses. Le chocolat est alors aussi calorique qu’un chocolat normal, voire plus. Et beaucoup moins bon …..

Faites attention aux produits habituellement gras qui sont allégés en sucre, car ils deviennent forcément encore plus gras …


Souvent plus coûteux et moins savoureux, les produits allégés ne sont en plus pas toujours intéressants lorsqu’on surveille son alimentation. Il faut mieux consommer des produits simples, peu industrialisés donc plus sains, et connaître leur valeur nutritionnelle et savoir ainsi ce que l’on consomme vraiment.

Personnellement, pour mon enfant diabétique, je n’utilise que très peu et rarement des produits allégés. De temps en temps, comme ses frères, il a droit a un soda ou un sirop (version sans sucre pour lui), pour le côté festif.

Parfois, le Sucralose vient remplacer le sucre dans les laitages, les boissons chaudes ou sur les crêpes, mais cela reste exceptionnel. J’ai essayé la Stévia mais mon enfant n’a pas aimé, et le sirop d’érable ne lui a pas plu non plus…

Lorsque je cuisine, j’utilise du vrai sucre. Du sucre roux qui a plus de goût et qui fait de meilleures pâtisseries. Le tout est de comptabiliser les quantités de glucides dans la recette (voir article).

Quant aux graisses, c’est la qualité qui est à privilégier : huiles végétales (colza, noix, olives), un peu de beurre et de crème fraîche, peu de charcuteries et de viennoiseries. Comme tout le monde !

Alors, regardez bien les étiquettes (et le prix) lorsque vous achetez un produit allégé, et posez vous la question : est-ce que cela en vaut vraiment la peine ? La santé de nos enfants est le centre de nos intérêts et l’allègement des produits peut se faire par des méthodes technologiques et/ou par l’ajout de produits, pas toujours très naturels (ajout d’épaississants, colorants, conservateurs, matières grasses, amidons modifiés, etc.).

N’oublions pas que l’alimentation du diabétique est une alimentation saine et équilibrée que toute la famille devrait adopter pour être en bonne santé ! Avec des produits simples et naturels !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à laisser un commentaire tout en bas de cette page.

Magali

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Abonnez-vous !

Sans spam garanti

J'accepte que mes informations personnelles soient transférées à MailChimp ( more information )
Powered by Optin Forms
Recherches utilisées pour trouver cet article :intéret du sport pour diabète type 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *