Diabète type 1 | Comment régler le problème des paniers repas avec la cantine scolaire

Après avoir découvert le diabète de notre enfant, nous avons décidé de le retirer de la cantine pour surveiller ses repas. Six mois après, pour les vacances d’été, nous avons décidé de l’inscrire au centre aéré municipal. Si l’inscription en mairie n’a posé aucun problème, les débuts n’ont pas été aussi simples avec le centre aéré.

Nous avions pourtant tout prévu : le repas complet dans une glacière et la formation du personnel du centre aéré pour gérer le risque d’hypoglycémie. Pour les injections, c’est moi qui me déplaçait à midi. Tout se passait donc pour le mieux, … avant que le personnel du centre aéré ne contacte le service cantine de la mairie. Le soir du premier jour, on nous annonçait qu’il n’était pas possible d’emmener le repas de notre fils au centre aéré, que c’était contraire à la “réglementation”. Et que si nous ne pouvions pas faire autrement, ils allaient devoir le désinscrire.

Comme nous ne sommes pas du genre à nous laisser faire, nous avons demandé à consulter cette fameuse réglementation, tout en exigeant que notre enfant reste inscrit. Embarras du service cantine de la mairie.

Pensant nous faire craquer, la responsable cantine nous a demandé d’emmener chaque jour, le panier repas à la cuisine centrale. Autrement dit, on nous demandait d’emmener notre fils au centre aéré, de filer ensuite à la cuisine centrale à 20 kilomètres du centre aéré, pour que ce même panier repas revienne au centre pour midi. Bien entendu, nous avons refusé et demandé à rester sur le système du premier jour, tant que nous n’aurions pas le texte réglementaire sous les yeux.

En fait, notre interlocutrice n’en avait aucun, et tentait simplement de nous intimider. J’ai fais mes propres recherches sur internet et suis tombé sur un texte très intéressant. Un extrait du Bulletin Officiel du ministère de l’Éducation Nationale et du ministère de la Recherche du 28 juin 2001 qui explique clairement que ce que nous avions proposé dès le début était parfaitement accepté par la loi !

Conclusion :

Que votre enfant soit diabétique ou qu’il ait une allergie alimentaire, il est parfaitement légal d’emmener une glacière à l’école avec son enfant. Si on ne vous l’autorise pas, ou si on vous demande d’emmener la glacière à la cuisine centrale pour, soi-disant, respecter la “chaîne du froid”, refusez et envoyez l’extrait du Bulletin Officiel du ministère de l’Éducation Nationale et du ministère de la Recherche du 28 juin 2001. Cela devrait suffire à calmer certaines ardeurs administratives !

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Abonnez-vous !

Sans spam garanti

J'accepte que mes informations personnelles soient transférées à MailChimp ( more information )
Powered by Optin Forms

2 thoughts on “Diabète type 1 | Comment régler le problème des paniers repas avec la cantine scolaire”

  1. Bonjour,
    Veuillez noter tout d’abord que l’accès à la cantine ne peut être refusé (rapport du défenseur des droits intitulé: « l’égal accès à la cantine de l’école primaire » http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/ddd_r_20130328_cantine.pdf)

    Par contre on impose à mon fils d’apporter un panier repas (entrée, plat, pain, fromage, dessert).
    Etant donné que les repas de cantine sont souvent les seuls repas équilibrés des enfants, que peser des aliments n’est pas un acte médical et que « le panier repas ne doit pas être considéré comme la solution universelle […] on n’y est vraiment obligé d’y recourir que dans les cas les plus difficiles » (« Guide pour l’accueil en restauration collective des enfants porteurs d’allergies ou d’intolérances alimentaires » a été rédigé par l’Afpral et publié en 2007. L’Afssa/Anses avait, en 2006, participé à la relecture de ce guide) j’ai décidé de saisir le défenseur des droits.

    Pour avoir plus de poids, je recommande chaudement toutes les personnes confrontés à ce même problème de saisir aussi le défenseur des droits. C’est rapide, simple et ça se fait ici:
    https://formulaire.defenseurdesdroits.fr/code/afficher.php?ETAPE=accueil_2016

    1. Bonjour,
      Merci pour cet article et ce commentaire.
      Je sais qu’il date de quelques années mais quel(s) retour(s) avez-vous eus ?
      Nous sommes confrontés au même problème actuellement.
      On nous impose d’apporter un panier repas à la cantine alors que le pédo-diabétologue qui suit notre fils de 5,5 ans a stipulé clairement dans le PAI qu’il peut manger à la cantine comme tout le monde (en veillant à ce qu’il ait assez de féculents et remplacer éventuellement une pâtisserie par un fruit).
      C’est sidérant quand on sait en revanche que l’on peut demander un repas végé ou sans porc sans problème !
      Je crois que l’on peut parler de discrimination ou de stigmatisation… C’est joli sur la papier l’école « inclusive ».
      Merci par avance de votre retour et de l’aide que vous nous apporterez.

Laisser un commentaire