Diabète type 1 | Comment gérer au mieux la glycémie

Dans cet article, je vais tenter de répondre à vos principales questions concernant la gestion des glycémies.

En combien de temps en moyenne la stabilisation se fait ?
Est-ce que le diabète se stabilise ?
Comment gérer les pics glycémiques des repas ?
Quand tout est en ordre, pourquoi subitement on a de fortes hyperglycémies sans raison valable.
Comment limiter les hyper de 23 h – minuit ?
Comment un enfant de 9 ans qui a des repas équilibrés en glucides, peut-il faire des hypos certaines nuits et des hypers les nuits suivantes ?
Quel moyen d’alerte connaissez-vous pour prévenir d’une hypo ?
Dans le cas d’une hypoglycémie, est ce qu’on doit stopper les injections de l’insuline ?


Un diabète stable tout le temps, cela n’existe pas. Il y aura toujours des variations indépendantes de notre volonté. La glycémie chez une personne diabétique est très sensible à l’alimentation, mais pas que.

De nombreux facteurs peuvent influencer la glycémie :

  • une infection
  • des émotions intenses
  • de fortes chaleurs ou alors du froid
  • l’activité physique
  • la croissance
  • … et j’en oublie certainement …

Impossible de contrôler tous ces facteurs ! Donc, il y aura des périodes de stabilité du diabète, et puis de temps en temps, les glycémies partent dans tous les sens. Comme je l’ai écris dans un article récemment (Quand l’hyperglycémie s’installe), l’important est de réagir afin de réajuster l’insuline le temps nécessaire.

Comment gérer les pics glycémiques des repas ?

Vous l’aurez certainement constaté chez votre enfant, selon la composition du repas, les glycémies après repas peuvent être complètement différentes. Cela dépend de l’index glycémique du repas. Mais pas seulement. Des fois on peut avoir des surprises avec le même repas à plusieurs jours d’intervalle. Il faut accepter qu’il y ait une part de mystère dans tout ça ….

Pour diminuer les pics glycémiques des repas, on peut adapter la composition des repas afin de les rendre moins hyperglycémiants.

Je m’explique. Les aliments les plus hyperglycémiants sont les aliments les plus transformés (pain blanc, purée de pommes de terre,  frites, céréales pour petit déjeuner, …), mais il y a aussi certains fruits comme une banane bien mûre !
Mon conseil pour limiter les pics glycémiques des repas est de toujours associer les aliments riches en glucides (féculents, fruits, pain) avec des fibres (légumes et fruits crus ou cuits) et une source de protéines (viande, poisson, œufs mais aussi fromage ou laitage).  Ensuite, pour optimiser l’effet sur la glycémie, il faut savoir choisir les aliments avec un faible index glycémique (voir article : L’index glycémique, un allié pour mieux manger).

En pratique, qu’est-ce cela donne :

PETIT DEJEUNER :

  • pain –> je choisi plutôt du pain aux céréales (évitez les biscottes, brioches, pains de mie, céréales soufflées…)
  • fruit –> je varie entre fruit frais, compote et jus de fruits si la glycémie est bien basse au réveil !
  • laitage –> au choix, lait, yaourt nature ou fromage
  • beurre
  • mon fils s’autorise un peu de pâte à tartiner ou de confiture sur ses tartines, sans incidence sur sa glycémie après repas.

–> le plus important dans ce repas glucidique matinal, c’est la présence de protéines et de fibres. Si votre enfant ne mange que des tartines et une compote par exemple, son repas sera exclusivement glucidique, donc digéré très vite avec un pic glycémique après repas important, et aussi un risque d’hypoglycémie en fin de matinée !!!

Pour le petit déjeuner, voici des idées de sources de :

  • protéines : lait, laitages (yaourt, fromage blanc, petits-suisses, …), fromages (à pâte cuite, à tartiner….), mais aussi pourquoi pas du jambon ou des œufs.
  • fibres : pains complet, aux céréales, pain de seigle, fruits frais

DEJEUNER et DINER :

Là aussi, la mixité du repas est importante. Il faut impérativement trouver dans ces repas des fibres et des protéines, associés aux aliments glucidiques. Donc, pas de repas sans légumes (crus ou cuits), sinon, la glycémie va s’envoler après. Et on peut en plus ajouter des fibres avec des légumineuses, un fruit cru, du pain complet, c’est encore mieux. Mais on ne peut pas toujours tout concilier…
Et puis une petite astuce que j’ai déjà partagée avec vous, mais qui fait des merveilles sur la glycémie : j’ajoute systématiquement du son d’avoine bio (2 cuillères à soupe) dans toutes mes préparations avec de la farine (tartes, pizzas, crêpes, pains, biscuits, gaufres, gâteaux, …). Essayez, c’est magique !

Et le GOÛTER :

Repas glucidique par excellence, c’est un moment plaisir pour nos petits bouts. En plus des biscuits ou autres gâteaux, ne zapper pas le laitage (nature) avec fruits frais ou compote, et la glycémie ne sera pas trop perturbée. Mais pensez avant tout au plaisir !!!

Quel moyen d’alerte connaissez-vous pour prévenir d’une hypo ?

La prévention des hypoglycémies passe avant tout par un bon contrôle de l’alimentation et des doses d’insuline, mais il faut savoir qu’il est normal d’avoir quelques hypoglycémies avec un diabète bien équilibré. On ne peut pas toutes les prévenir, c’est pour cela qu’un diabétique doit TOUJOURS avoir du sucre sur lui.

On peut anticiper lors d’activité sportive prévue : il faut alors diminuer la dose d’insuline du repas précédent.
On peut anticiper si le repas prévu n’est pas complètement mangé : il faut alors ajuster la dose d’insuline et faire l’injection après le repas en question.

Mais en cas d’activité physique imprévue, ce qui est très fréquent avec nos enfants, c’est souvent l’hypoglycémie assurée. Donc, sucres dans la poche et surveillance rapprochée…

Après, il existe des systèmes de surveillance glycémique continue, comme le Guardian connect de Medtronic (Voir mon Article à ce sujet). Ce système est connecté avec un smartphone et nous averti si la glycémie baisse rapidement. Cela permet d’agir avant l’arrivée de l’hypoglycémie. Et puis de nombreuses pompes à insuline sont maintenant couplées à des systèmes de mesure en continu du glucose sanguin et s’arrêtent si la glycémie est trop basse. D’autres systèmes de mesure en continu du glucose sont en train d’arriver sur le marché, cela évolue très vite !

Une dernière chose concernant la prévention des hypoglycémies : il existe maintenant des chiens d’assistance pour diabétiques qui sont capables de détecter les hypoglycémies et donner l’alerte. Pour plus d’informations, suivez ce lien : association ACADIA.

Dans le cas d’une hypoglycémie, est ce qu’on doit stopper les injections de l’insuline ?

Surtout pas ! En cas d’hypoglycémie, il faut resucrer votre enfant. Il ne faut jamais stopper les injections d’insuline, surtout l’insuline lente ou la basale. On peut se permettre de ne pas faire l’injection d’insuline rapide ou le bolus seulement si le repas prévu n’est pas pris.

Pour resucrer une hypoglycémie : donner du sucre seul (sucre en morceaux, sucre liquide) avec de l’eau. Ne donnez pas de barres chocolatées ou autres confiseries industrielles. Leur effet sur la glycémie n’est pas assez rapide, et en plus c’est gras. Le plus efficace pour remonter rapidement la glycémie est le sucre dilué dans l’eau (absorption quasi immédiate). Et si le prochain repas est loin, une petite collation s’impose à base de pain ou biscuits peu sucrés.


Dans le prochain article, je répondrai à vos questions concernant le sport. J’ai récemment vécu une expérience sportive intense avec mon fils et j’ai encore beaucoup appris sur la gestion de son diabète. C’est avec grand plaisir que je partagerai avec vous mon expérience.

D’ici là, si vous avez des questions concernant le sport, n’hésitez pas à me les envoyer directement par e-mail (blogdiabete@free.fr).

Je tiens à vous remercier pour tous vos compliments et encouragements. A très bientôt !

Magali

Share Button
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Abonnez-vous !

Sans spam garanti

J'accepte que mes informations personnelles soient transférées à MailChimp ( more information )
Powered by Optin Forms
Recherches utilisées pour trouver cet article :comment gerer la glycemie,article concernant le diabete,comment adapter insuline glycémie,glycemie diabete 1

5 thoughts on “Diabète type 1 | Comment gérer au mieux la glycémie”

  1. Bonjour
    Merci pour votre blog.
    Avez vous testé le psyllium, les graines de lin moulues ou les graines de chia pour faire des fibres ? Personnellement c’est ce que j’utilise mais ma belle mère m’a dit récemment qu’il ne fallait pas trop en utiliser pour les enfants (mon fils a 3ans et demi)… En tous cas je vais tester le son d’avoine. Merci

    1. Bonjour,
      Non je n’ai pas testé le psyllium ni les graines de chia. Pour moi, le son d’avoine est parfait et je vois vraiment la différence sur la glycémie quand j’en utilise ou pas.
      A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *